La patate douce est une plante robuste dont les tiges peuvent atteindre 3 mètres de haut ! Originaire d’Amérique du Sud, la patate douce est très répandue dans les régions tropicales où elle tient lieu d’aliment de base. On la cultive en France depuis 1750. Beaucoup plus subtile que la pomme de terre à qui elle n’est d’ailleurs pas apparentée, son goût, doux et sucré, plaira aux touts petits !

Il existe de nombreuses variétés de patates douces. La couleur de la chair peut être blanche, jaune, orange… ou encore violette ! Les patates douces à chair orange sont les plus goûteuses et les plus nutritives.

Les régions méridionales se prêtent très bien à la culture de la patate douce car elle a besoin de chaleur pour former ses tubercules et doit alors être plantée impérativement en plein soleil.

La plantation se fait au printemps, après les derniers risques de gelées nocturnes, à partir d’avril-mai selon la température. Et, la récolte se fait lorsque les feuilles et les tiges commencent à jaunir, vers septembre-octobre. C’est à ce stade que les tubercules ont acquis leur grosseur maximum.

Bien qu’elle ne soit pas apparentée à la pomme de terre, la patate douce se cuisine aussi facilement que sa fausse cousine : de mille façons !

Vous pouvez la mixer après cuisson pour en faire une délicieuse purée, la cuire au four (entre 45 et 50 minutes à 180 °C), à la vapeur, sautée à la poêle ou encore à la friteuse. Sa grande taille permet également de réaliser des chips délicieuses et très jolies pour décorer une assiette.

Elle convient aussi pour des plats sucrés comme des gâteaux, compotes, tartes, confitures…

La recette Good Goût pour faire découvrir ce légume aux tout petits :

Recette patates douces, sauté de porc

De la patate douce dans les recettes pour nos bébés : il fallait y penser ! Véritable mère supérieure des plantes à tubercules, avec sa texture fondante et sa saveur sucrée, elle retrouve définitivement ses lettres de noblesse grâce à un soupçon de jus de pamplemousse dans sa purée.