Les consommateurs de sodas sont nombreux, mais nous avons découvert quelques vérités sur le cola qui devraient vous motiver à passer le cap et changer vos vilaines habitudes !

 

  • La teneur en sucres du cola

Une canette de cola contient l’équivalent de 7 morceaux de sucre (soit environ 35 g) !

 

En principe, ce serait imbuvable, mais l’acide phosphorique contenu dans la boisson gazeuse masque le sucre par un goût acidulé, donnant ainsi l’illusion de désaltérer.

Les boissons n’ayant pas de pouvoir rassasiant, une telle quantité de sucres, en plus des calories de la journée, peut provoquer, pris régulièrement, une prise de poids importante.

  • L’acidité du cola

L’acidité du cola est désastreuse pour les dents. Plus acide que le jus de citron, il peut être utilisé pour décaper les pièces en métal (faites l’expérience de laisser une pièce de monnaie sale pendant une demi-heure dans un verre de cola). L’émail de vos dents devient poreux, jaunâtre, grisâtre lorsque vous buvez souvent du cola.

Pour couronner le tout, les boissons sucrées et gazeuses sont aussi souvent responsables d’une mauvaise haleine…

  • Light VS classique

Contrairement aux boissons classiques, les « light » sont beaucoup moins sucrées et bien moins caloriques, mais contiennent des édulcorants, souvent l’aspartame. Or, selon les résultats publiés par des chercheurs de l’Inserm en 2013, les boissons sucrées « light » pourraient être associées à un risque accru de développer un diabète, et ce risque serait plus élevé pour les boissons « light » que pour les boissons sucrées classiques.

Donc dans le doute, méfions-nous !

  • Astuces plaisir

Il y a tellement d’alternatives aux sodas : thé (chaud ou glacé) et infusions (avec un peu de miel si on aime), jus de fruits (choisissez-les 100% pur jus et sans sucres ajoutés), sirops naturels… pour se faire plaisir, tout en se faisant du bien ! 🙂 Alors pourquoi s’en priver ?

  • Recommandations

Il est recommandé de boire 1,5 L d’eau par jour minimum, et d’augmenter cette quantité lors de fortes chaleurs ou en cas d’exercice physique intense, ou encore pendant la grossesse et l’allaitement.

Soyez donc prudentes, une boisson sucrée de type soda doit rester une boisson-plaisir occasionnelle ! Privilégiez l’eau au maximum !

  • Les utilisations détournées du cola

Nous vous avons déniché quelques astuces à tester ! Nous espérons ensuite recevoir vos impressions sur leur efficacité ! 😉

Plutôt que de le consommer, vous pouvez par exemple utiliser le cola comme :

  • Antirouille

Laissez tremper vos objets rouillés une nuit dans du cola, puis frottez-les le lendemain avec une brosse.

  • Produit pour vitres

Aspergez vos vitres de cola, frottez, et essuyez avec un chiffon humide pour éviter que ça colle.

  • Antidouleur

Le cola permet aussi de neutraliser la douleur d’une piqure de méduse. Méthode plus distinguée que celle de l’urine !