Le curcuma est une plante herbacée vivace originaire du sud de l’Asie. Son rhizome séché et réduit en poudre est une épice très populaire. Le curcuma est particulièrement présent dans la vie socioculturelle du sous-continent indien, où il est considéré comme une plante exceptionnelle en regard de ses nombreuses propriétés. Le curcuma est l’objet de nombreuses études scientifiques dans le monde entier dans le but de mieux cerner ses propriétés alimentaires et médicales.

Le curcuma est une plante vivace, herbacée, à courtes tiges. Cette plante peut atteindre 1 mètre de hauteur. Elle possède de nombreux rhizomes aromatiques de couleur jaune orangé à l’intérieur. Ses larges feuilles sont vertes et mesure jusqu’à 50 cm de long. Le curcuma nécessite un grand ensoleillement et un sol très fertile. La récolte des rhizomes peut commencer quand la tige commence à sécher. Cela se produit environ 7 à 8 mois après la plantation. Les rhizomes sont retirés du sol et laissés au repos quelques heures pour stabiliser le taux d’humidité. Ils sont ensuite triés et nettoyés à l’eau.

Le curcuma est cultivé depuis l’Antiquité en Inde. Il est fréquemment mentionné dans la littérature à partir du IVème siècle. Au XVIIIème siècle, le curcuma est importé en Europe par les grandes puissances navales (Hollande, Royaume Uni, Portugal et France). Il est utilisé aussi bien pour ses propriétés tinctoriales que médicinales.

Vertus

Le curcuma est une épice remplie de vertus, toutes plus impressionnantes les unes que les autres !

En médecine ayurvédique (médecine traditionnelle de l’Inde), de même que dans les médecines traditionnelles de la Chine, du Japon, le curcuma est utilisé pour stimuler la digestion, notamment car il augmente la sécrétion biliaire. Ces propriétés sont universellement reconnues si bien que ce rhizome est commercialisé mondialement.

Depuis plusieurs années, on a isolé dans les rhizomes du curcuma, des substances auxquelles on a donné le nom de curcuminoïdes. Il s’agit d’antioxydants très puissants qui sont utiles pour divers troubles inflammatoires, la guérison d’ulcères, des blessures ainsi que des lésions causées par la gale.

Les chercheurs pensent que les effets antioxydants et anti-inflammatoires de la curcumine peuvent jouer un rôle dans la prévention et le traitement des cancers. Des études in vitro indiquent déjà que la curcumine inhibe la prolifération des cellules cancéreuses en agissant à divers moments de leur développement et qu’elle favorise la fabrication d’enzymes qui aident le corps à se débarrasser des cellules cancéreuses.

Le curcuma a également des effets protecteurs sur la muqueuse gastrique et il peut détruire ou inhiber la bactérie Helicobacter pylori, responsable de la plupart des ulcères gastriques et duodénaux. Une étude a montré un taux de guérison de 75% avec des doses de 3g de curcuma par jour pendant 12 semaines.

Le curcuma a un effet anti-inflammatoire. En effet, des doses de 2g par jour pendant 6 semaines ont produit des effets comparables à l’ibuprofène sur des personnes souffrant d’arthrose.

Le saviez-vous ?

Le nom anglais du curcuma est turmeric. Quel drôle de nom !

Et bien en fait non, ce nom est tout à fait logique 🙂 Le nom anglais est hérité du français terre mérite, lui-même issu du latin terra maerita, qui désignait la racine à cause de sa substance terreuse et parce qu’elle était connue pour avoir de grande vertus.

Retrouvez cet ingrédient vertueux dans l’Assaisonnette Tonique et sublimez tous vos plats 🙂