Vous prenez des compléments alimentaires fournis par votre gynécologue : c’est très bien mais ça ne suffit pas, comme leur nom l’indique, ils viennent en complément de votre propre alimentation.

Concrètement :

– Désaltérez-vous avec de l’eau régulièrement dans la journée. Évitez les boissons sucrées et ne buvez pas d’alcool. L’impact peut être catastrophique pour votre enfant.

– Mangez des légumes à tous les repas : verts, oranges, rouges… Autant de couleurs que de vitamines et antioxydants différents. Les légumes vous apportent également des fibres qui contribuent, entre autres, à la croissance des bactéries de votre intestin…

– Mangez deux fruits par jour : c’est la saison ! Profitez-en et variez les plaisirs.

Votre bébé déguste déjà toutes les saveurs grâce au liquide amniotique alors participez à son éducation alimentaire en lui faisant déguster mille goûts par ce biais.

– Préférez les féculents complets : pâtes, riz, pain qui sont plus riches en micro-nutriments comme le magnésium. Mangez des féculents à tous les repas pour vous apporter de l’énergie. Vous en avez besoin, vous et votre bébé.

Sources de protéines : à déguster au moins une fois par jour. Privilégiez les poissons deux fois par semaine. Ils vous apportent aussi de l’iode nécessaire au développement de votre bébé.

Produits laitiers : quelle source intéressante pendant la grossesse ! Protéines de bonne qualité biologique mais aussi calcium. Car vos besoins en calcium augmentent pendant la grossesse : ils passent à 1200 mg au lieu de 900 mg en temps normal. Les produits laitiers restent la meilleure source de calcium de notre alimentation. Savourez les fromages, yaourts, fromages blancs, milkshake…

Matières grasses : A ne pas négliger ! Le cerveau humain, les membranes des cellules sont composées de matières grasses mais pas n’importe lesquelles. On a besoin de matières grasses de bonne qualité.

Aussi il est important d’utiliser les huiles d’assaisonnement pour un apport approprié. Et ce n’est pas facile ! Il faut trouver le bon équilibre entre les Oméga 3 (rare dans l’alimentation) et les oméga 6 (fortement présents).

L’huile Quintesens Futures Mamans, adaptée aux femmes enceintes et allaitantes, vous apporte les deux familles d’acides gras Oméga 3 et 6 dans les proportions idéales.

L’acide gras qu’est l’Oméga 3, trouvé dans les huiles est transformé par notre organisme en acides gras spécifiques (EPA et DHA), qui contribuent à améliorer nos défenses immunitaires, permettent un meilleur développement cérébral, améliorent l’acuité visuelle et sont une source d’anti-inflammatoires.

Le hic est que cette transformation se fait difficilement.

L’huile Quintesens contient également ces acides gras spécifiques que l’on trouve dans les poissons des mers froides.

Un cocktail idéal pour vous garantir le meilleur apport d’acides gras pour vous et votre bébé, à utiliser en assaisonnement de vos salades ou en filet sur le poisson ou les pâtes.

Enfin, faites vous plaisir mais n’abusez pas des produits sucrés type biscuits, bonbons ou salés et gras type chips, frites ou biscuits apéritif.

L’astuce: Organisez vos repas à l’avance pour bien les équilibrer et pensez à ajouter des légumes secs riches en fer, magnésium et fibres dans vos menus !

Vous voici parée pour un bon été savoureux et plein de bon sens pour vous et votre enfant!

Nelly PARNIERE-LELLU, diététicienne-nutritionniste spécialisée

en diététique de l’enfant et de l’adolescent.

http://www.dieteticienne-famille.fr/