L’été est maintenant bien installé et les températures ne cessent de monter. Météo France annonce même une semaine caniculaire du 20 au 27 août ! Alors bien sûr porter des tongs est un régal pour laisser respirer les orteils, mais elles ne sont pas vraiment recommandées lorsque vous êtes enceintes…   70% des femmes enceintes souffrent de problèmes de pieds, de chevilles enflées, de pieds gonflés ainsi que de douleurs de la voûte plantaire et des talons. C’est pourquoi la société britannique des pédicures podologues s’est penchée sur la question.   Ils nous expliquent qu’en plus de la rétention d’eau qui engendre un gonflement des tissus, on constate durant la grossesse une augmentation du taux de relaxine. Cette hormone ovarienne a pour effet de provoquer un assouplissement des muscles et des ligaments qui, dû prise de poids, vont s’étirer, ce qui peut occasionner des tensions dans les chevilles et les ligaments.   Il va falloir vous résigner pour la fin de l’été à laisser vos sandales et chaussures à talons au placard (vous les retrouverez avec bonheur l’été prochain ;)). Les talons raccourcissent les muscles des mollets et augmentent la pression sur le dos et les genoux. Concernant vos tongs et vos ballerines, elles sont à chausser avec modération. Evitez de marcher trop longuement lorsque vous les portez, et ne les gardez pas aux pieds toute la journée car elles n’apportent pas le maintien suffisant aux chevilles et n’épousent pas la voute plantaire. Pour un brunch entre amies, et si vous n’effectuez pas d’aller-retour incessant entre le jardin et la cuisine… permettez-vous le port de ballerines quelques heures (mais attention à ne pas croiser les jambes, ni les chevilles lorsque vous êtes assise !)   Enceinte, préférez donc des chaussures confortables (et jolies…si si ça existe !). Les pédicures vous conseillent même de porter des (petits) talons de 3 centimètres de hauteur. Choisissez vos sandales avec une bride à la cheville pour un meilleur maintien.   Vous voici prête pour gambader en toute sérénité 🙂